Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 23:01

Pour ce deuxième retro-test, attaquons-nous à un morceau de choix dans la série shoot'em'up. Il s'agit de Lords of Thunder, un titre tout d'abord paru sur TurboGrafx-CD en 1993, puis sur MegaCD en 1995, et remis en circulation dans sa version PC-Engine depuis février 2008 sur console virtuelle designed for Wii. Aujourd'hui, c'est de la version MegaCD que nous allons parler. Pourquoi ? Parce que.

 Lords-of-Thunder---01.jpeg

 

Bien entendu, on ne parlera pas de l'histoire du jeu : un scénario qui est, à proprement parler, inexistant ; un crétin rangé du côté des forces du mal va réveiller un énorme démon qui doit se charger de tout faire disparaître. Ce démon est bien sûr protégé par de nombreux gardiens aux forces sombres - et régnant sur diverses contrées de la planète (forêt, glacier, lac, village dans les nuages, etc.) - dont il faudra obligatoirement se défaire pour découvrir la planque finale secrète du démon. Autant dire qu'avec autant d'imagination, les espoirs d'un prix Goncourt sont partis en fumée depuis la nuit des temps.

 

On comprend très vite que le plus intéressant dans ce jeu, et bien c'est le jeu. Et sous ses aspects de ne pas en avoir l'air, c'est une véritable bombe qui se dévoile progressivement aux yeux des joueurs. On dirigera un héros doté d'une puissante épée et protégé d'une armure magique à choisir parmi quatre, possédant chacune une faculté d'attaque différente : le feu, la terre, l'air, l'eau. Selon les situations, le choix peut s'avérer stratégique. D'autant qu'on déterminera soit même l'ordre des niveaux à parcourir, sachant que les difficultés ne seront pas identiques d'un endroit à l'autre.
Avant de se lancer dans le feu de l'action, le jeu offre l'accès à une boutique qui permettra de régénérer barre de vie et puissance de feu, mais aussi d'acquérir de puissantes bombes magiques et un bouclier temporaire plus ou moins costaud. Pour faire ses amplettes, il suffira de récolter les joyaux lachés par les ennemis au sein des niveaux avant de les dépenser auprès de la joyeuse marchande blonde à la voix suave.

 

Lords-of-Thunder---22.jpeg 

 

Si Lords of Thunder sur MegaCD ne brillera pas par sa difficulté, inexistante en mode Normal, il se rattrappe à l'aise sur les autres points. En effet, la réalisation est assez réussie, avec tout d'abord une incroyable variété visuelle, et des décors sans cesse renouvelés. De son côté, l'animation reste fluide et sans accrocs malgré la grande quantité d'éléments qui s'affiche parfois à l'écran. Restent quelques soucis comme des clignotements de sprites, et des couleurs un peu fades - surtout comparées à la version PC-Engine - mais rien de bien méchant.
L'ambiance nerveuse est soutenue par une bande-son typée Hard-Rock qui déconcerte peut-être un peu au début, mais qui colle finalement très bien à l'ensemble. Le jeu est un peu court, et possède une atmosphère bien moins spatiale qu'un Thunder Force. Il possède aussi ce quelque chose qui fait qu'on y reviendra assez régulièrement, et notamment cette dynamique incroyable qui fait qu'on ne s'ennuiera pas tant qu'on aura la manette entre les mains ! C'est finalement ça Lords of Thunder : un très bon shoot'em'up bien bourrin, amusant, et différent des autres.

 

Lords-of-Thunder---17.jpeg

 

Plus de détails dans le test publié sur PSB.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Maxou - dans JEUX VIDÉO
commenter cet article

commentaires

À Propos

  • : Maxou... et Cie !
  • Maxou... et Cie !
  • : Un regard sur les loisirs et leur actualité — ou pas : internet, informatique, jeux vidéo, cinéma, musique, etc.
  • Contact

Recherche